ثانوية ابن خلدون التأهيلية ببوزنيقة
المنتدى في خدمة جميع الأساتذة و الطلبة

résumer un texte

اذهب الى الأسفل

résumer un texte

مُساهمة من طرف Salah في 30/3/2011, 14:26

[img][/img]

Le résumé (1750; de résumer) est un texte
qui énonce de façon concise l'essentiel d'un texte plus long. Il est aussi appelé abrégé, condensé, réduction de texte…
Résumer un texte consiste à en réduire la taille alors que l'essentiel de son contenu est conservé. Pour réaliser cet exercice, il faut avant toute chose comprendre le texte et posséder un esprit de synthèse, l'aptitude à distinguer le principal du secondaire et manier le vocabulaire.
Cette technique n'est pas facile à maîtriser, mais l'une des plus utiles car elle met en œuvre un certain nombre d'aptitudes fondamentales dans tous les domaines où il faut interpréter des textes de façon systématique, efficace et rigoureuse.

• Compréhension: avant de pouvoir résumer un texte, il faut l'avoir bien compris.
• Analyse: pour résumer, il faut extraire du texte les idées principales.
• Synthèse et Rigueur: pour bien résumer, il faut distinguer l'essentiel du superflu, et l'exprimer de manière concise sans toutefois en dénaturer le sens.
• Sens de l'équilibre: un bon résumé reflète fidèlement l'importance des divers éléments du texte d'origine.
• Sens de l'organisation et de l'articulation: un bon résumé doit montrer de façon très claire et très efficace (souvent plus que le texte d'origine) comment les idées ou les arguments s'enchaînent.
• Manipulation du langage: le résumé doit exprimer les idées d'un texte sans se limiter à fournir un collage de phrases qui en sont extraites. Il doit être à la fois original dans la forme, et conforme dans le fond.
Comment faire un bon résumé ?
1. Compréhension du texte: après une lecture attentivement, recherche du vocabulaire ou des structures qui posent un problème et identification précise du thème. Le thème et la thèse se trouvent en général au début du texte. Ils sont parfois isolés dans un paragraphe faisant office d'introduction et reviennent souvent sous plusieurs formes tout au long du texte car il est nécessaire de raccorder chaque argument au thème et à la thèse développés. Lorsque les composantes essentielles du texte ont été repérées, il devient plus facile de comprendre le cheminement de la réflexion.

2. Découpe du texte en fonction des idées développées: repérer les idées essentielles qui sont exposées et développées. Parfois, chaque paragraphe correspond à une idée nouvelle mais le plus souvent, une même idée est traitée dans plusieurs paragraphes par des exemples, des explications, des précisions ou des reformulations. Afin de repérer les idées essentielles d'un texte, il est bon de délimiter par des barres obliques, les différentes unités de signification (fragments de texte contenant une idée essentielle). La ponctuation sert de guide pour ce faire. Chaque barre oblique signale un changement de point de vue ou d'objet de considération. On encadre ensuite les liens entre deux unités de signification : mais, c'est pourquoi,... A l'intérieur de chaque unité de signification, on met en évidence les mots clés : les mots qui mettent en évidence l'essentiel d'une idée. On place enfin entre crochets tout ce qui ne sera pas repris dans le résumé : exemples, répétitions, détails,...

3. Identification et reformulation des idées principales: production d'une phrase personnelle d'une phrase, même complexe qui correspond à l'idée de chaque partie. Il s'agit de créer le «squelette» du texte qui comporte toutes les idées principales et rien qu'elles. Elle débute par la relecture du texte qui ne retient que les termes mis en relief par les soulignages effectués lors de la ou des lectures précédentes. Le lecteur écarte les artifices de forme et ne retient que le fond. Grâce à cet exercice, le lecteur reconstitue le cheminement de la réflexion. Il est bon alors de prendre de la distance vis-à-vis du texte initial. On peut réécrire sur un brouillon les termes soulignés et débuter la phase de rédaction proprement dite. L'objectif est de restituer les idées essentielles du texte initial et leurs enchaînements dans un texte qui sera plus court qui évitera la paraphrase. Le résumé emploie les mêmes pronoms : "je" si l'auteur dit "je"... et conserve les mêmes temps verbaux.

4. Organisation des idées principales: un résumé exige parfois de réorganiser les idées pour pouvoir les présenter de façon plus efficace, sans répétitions, avec des transitions claires et logiques dictées par des rapports de cause, de conséquence, de but, de concession, de contraste, de restriction, d'équivalence, etc. Elles seront exprimées par des conjonctions de coordination ou de subordination, des locutions adverbiales, etc.

5. Respect des proportions de l'original: il est impératif de ne pas privilégier une partie au détriment d'une autre ni de faire l'impasse sur l'une des parties.

6. Évitement des questions: toute question posée dans le texte sera soit reformulée, soit traduite par une formule de discours indirect («on se demande si...», «il n'est pas certain que», «la question de savoir si... reste posée», etc.), .

7. Limitation des citations: le texte doit être synthétisé et non se présenter sous forme de collage des phrases de l'auteur. Il est préférable de reformuler l'idée plutôt que de risquer l'incohérence.

8. Respecter les idées de l'auteur: il est essentiel de ne jamais donner son opinion dans un résumé qui respecte la pensée de l'auteur.
[center]

avatar
Salah
مدير المنتدى
مدير المنتدى

ذكر

عدد المساهمات : 496
تاريخ التسجيل : 17/08/2009
العمر : 64

http://afaqbouz.forumotion.com/

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى